Divers Immobilier

A 80 ans, vaut-il mieux être propriétaire ou locataire ?

À 80 ans, le bien-être et la sérénité de l’esprit sont deux points importants. Mais il est encore plus essentiel d’avoir une bonne condition de vie et une stabilité également. Et pourtant, la retraite correspond à une période de calme et à la fin d’une vie active. Être propriétaire ou locataire à 80 ans n’est pas qu’une question de choix. Cela dépend de sa situation. Mais quelle solution est la plus intéressante ?

Être propriétaire ou locataire : peser le pour et le contre 

Source image : Pixabay

À la retraite, il existe encore des personnes âgées qui louent un appartement ou un studio. La raison est simple : tout le monde ne gagne pas le même salaire. Quoi qu’il en soit, devenir propriétaire est un gage de sérénité et de protection pour une personne. 

En principe, un individu réalise des économies ou des placements tout au long de sa vie active. Une fois à la retraite, il se lance dans l’acquisition d’un bien immobilier. La raison est simple :

  • Devenir propriétaire d’un bien permet d’assurer sa retraite.
  • Devenir propriétaire d’un bien est une protection pour soi et sa famille.
  • Devenir propriétaire d’un bien offre plusieurs opportunités telles que la vente en viager.
  • Devenir propriétaire d’un bien réduit ses charges mensuelles.
  • Devenir propriétaire d’un bien lui met à l’abri des crises et des besoins.

En effet, être locataire toute sa vie, c’est comme jeter de l’argent par la fenêtre et les fonds perdus sont très importants. D’après le sondage : 

  • Près de 80% des Français souhaitent devenir propriétaires.
  • Près de 78% des retraités sont propriétaires de leur bien immobilier.
  • Plus de 25% du budget mensuel des locataires sont consacrés au logement.

Sur le plan financier, il faut savoir que les retraités touchent une pension tous les mois. Or, la prise en charge n’est pas tout à fait à la hauteur des revenus qu’ils ont gagné toute leur vie. D’où l’intérêt des placements et des épargnes.

Il faut donc savoir que le montant des loyers augmente au fil du temps, mais pas forcément les revenus. Les pensions de retraite ne suivent donc pas cette courbe alors que la fiscalité liée aux pensions peut aussi augmenter. En devenant propriétaire, on peut profiter de multiples avantages : 

  • Maitriser son budget mensuel.
  • Stabilité des mensualités de remboursement de prêt.
  • Possibilité de revendre son bien avec une plus-value importante.
  • Possibilité de vente à viager.

Être propriétaire ou locataire : les avantages d’une location

À 80 ans, les ressources financières tendent à diminuer. Ce qui explique pourquoi la plupart des retraités optent pour une location de logement. Il s’agit d’une solution plus souple. D’ailleurs, une baisse de revenus peut être source de difficulté pour eux. Ils ne pourront donc pas devenir propriétaires. En revanche, les avantages d’être locataire à la retraite sont aussi multiples : 

  • Maitriser son budget mensuel.
  • Profiter des loyers encadrés.
  • Une solution avantageuse quand on n’a pas d’héritier.

Pour revenir à l’encadrement des loyers, une loi protège les locataires âgés. Comme les loyers sont élevés et ne correspondent pas aux revenus des personnes âgées, l’État a décidé de plafonner le montant du loyer. Il ne doit donc pas dépasser un certain seuil. 

Outre le loyer plafonné, un locataire âgé de 80 ans est aussi protégé : 

  • Le propriétaire n’a pas le droit de résilier le bail à un locataire âgé.
  • Le propriétaire doit proposer un logement adapté à leur condition physique.

En tout cas, être locataire à 80 ans n’est pas très bénéfique à moins que l’on s’entoure des gens qui lui ressemblent comme dans une résidence services. Une résidence senior permet de profiter pleinement de sa retraite sans être isolé des autres. On peut soit acheter, soit louer une résidence senior. 

Source image à la une : Freepik