Achat - Vente Immobilier

Comment devenir propriétaire d’un appartement ?

Devenir propriétaire est le rêve de presque tous les Français. Or, pour réussir ce projet, il existe des critères à respecter et des conditions à prendre en compte. Pour devenir propriétaire, cela commence toujours par l’acquisition d’un appartement. Le point sur le sujet. 

Devenir propriétaire : définir son projet immobilier

Source image : pixabay

On peut devenir propriétaire d’un appartement en faisant l’achat d’un bien immobilier. Mais il est important de déterminer son projet immobilier avant l’achat. Le mieux est de se poser des questions sur la nature de cette acquisition : est-ce pour une résidence principale ou une résidence secondaire ? Est-ce pour y habiter ou pour le mettre en location ? 

Lorsqu’on devient propriétaire d’un bien, on peut certainement le louer pour augmenter son revenu mensuel. Un projet d’achat immobilier n’est pas chose simple. Il faut alors évaluer :

  • Sa situation financière.
  • Sa situation professionnelle.
  • Sa situation personnelle.

Il est donc important de faire une mise au point et de connaître la différence entre l’achat d’un appartement pour y vivre et l’achat pour en faire un investissement. Les critères peuvent ainsi se révéler différents que ce soit pour l’une que pour l’autre option. S’il s’agit d’un bien locatif, on doit :

  • Se mettre à la place du locataire.
  • Choisir la bonne surface selon le profil de locataire ciblé.
  • Penser au confort et à la commodité.
  • Penser à la possibilité de revente.

Il est important de connaître sa motivation à devenir propriétaire d’un appartement. 

Devenir propriétaire : définir son budget et sa capacité de remboursement

Évidemment, même un gros investisseur passe par la banque pour financer son projet immobilier. Mais la question est de savoir quel montant doit-on emprunter. Le budget d’achat doit être défini au préalable pour obtenir un prêt. Notons que le montant accordé par la banque pour l’emprunt repose sur différents paramètres : 

  • La durée de remboursement.
  • La capacité d’emprunt.
  • Le taux d’endettement. 
  • L’état de ses comptes bancaires.
  • L’apport personnel.
  • Le reste à vivre. 

Il faut étudier tous ces paramètres pour se faire un ordre d’idée notamment sur sa capacité d’achat. Si le reste à vivre est minime, la banque refusera certainement le montant demandé ou bien il impose un montant adapté à sa situation et à sa capacité d’emprunt.

Devenir propriétaire : scruter les annonces immobilières

Pour devenir propriétaire d’un appartement, il faut établir certains critères. Pour simplifier la recherche du bien correspondant à son souhait, on doit alors évaluer certains éléments tels que : 

  • La situation géographique : quartier, distance du lieu de travail, transports, commerces…
  • La superficie de l’appartement.
  • Le nombre de pièces.
  • La présence d’un balcon ou non.
  • L’éclairage.
  • Le confort ressenti.

Mais la recherche d’un appartement doit aussi obéir à un certain nombre de points. On doit en effet s’assurer qu’il soit en bon état et que les travaux sont moindres. On doit également choisir entre l’achat d’un appartement tout neuf ou un appartement ancien, mais qu’il est possible de rénover. 

Enfin, il est important de bien scruter les annonces en faisant attention à toutes les informations décrites dans l’annonce. On trouvera peut-être une piste qui le mènera vers son futur appartement. 

Devenir propriétaire : des aides à l’acquisition d’un appartement

On ne doit pas non plus négliger les aides financières pour devenir propriétaire d’un appartement. Le gouvernement soutient en effet l’acquisition d’un nouveau bien immobilier en proposant des solutions financières telles que :

  • Prêt à taux zéro (PTZ) : un prêt sans intérêt. Il est même possible de différer le remboursement de quelques années.
  • Prêt Action Logement : ce prêt est le plus souvent destiné aux salariés des entreprises privées.
  • Location accession : il s’agit d’une location avec possibilité d’achat.
  • ANRU: un financement destiné au futur propriétaire d’un appartement situé dans une zone urbaine en cours de réhabilitation. Les acquéreurs profiteront d’une réduction de TVA à 5,5%.

Source image à la une : pixabay