Divers

Comment faire une Contre-proposition immobilière ?

La proposition d’offre d’achat est une démarche réalisée par l’acheteur pour la négociation du prix d’un bien immobilier ou des conditions de vente. Il est donc important de bien mettre au point certaines conditions de vente pour une bonne négociation de vente de sa maison. Une contre-proposition est tout de même possible dans la mesure où ladite proposition d’achat immobilier ne correspond pas à l’attente du vendeur. Pour tout comprendre, voici les détails. 

Comment faire une contre offre d’achat ?

Source image : Pixabay

Une proposition d’achat immobilier représente souvent un atout pour un acheteur lorsqu’il est intéressé par l’offre d’achat immobilier. Cette proposition d’achat est une forme de négociation du prix du bien immobilier et des conditions de vente imposées par le vendeur. Cette démarche permet donc à un acheteur et à un vendeur de trouver un bon compromis notamment sur le prix d’achat du bien immobilier et des conditions d’offre. Pour les conditions d’achat immobilier, il peut s’agir : 

  • D’une modification sur les documents de vente de la maison.
  • L’ajout de certains documents portant par exemple sur les travaux de construction ou d’agrandissement ou sur la rénovation thermique.

Par ailleurs, une fois la proposition d’achat sous forme de document remis entre les mains du vendeur, ce dernier va ensuite contester cette proposition ou bien, une partie des conditions proposées par l’acheteur. D’où la notion de contre proposition de la vente immobilière. En effet, un vendeur a le droit de refuser une proposition d’achat si les conditions ne correspondent pas à ses attentes. En revanche, il pourra refaire une autre offre de proposition d’achat en : 

  • Renégociant le prix d’offre d’achat immobilier.
  • En proposant des documents sur les travaux de construction à la place d’un permis de construire par exemple.
  • En remplaçant certains documents par d’autres qui vont témoigner de la fiabilité du bien immobilier.

Cette proposition d’offre d’achat immobilier permet donc aux deux parties de trouver un bon compromis. Et si elles ne sont pas d’accord sur différents points, la vente sera annulée. 

Comment rédiger une Contre-proposition?

Pour faire une contre proposition de vente immobilière, il faut savoir négocier. Si on veut convaincre l’acheteur quant à la potentialité du bien à vendre, il va falloir faire mieux en ce qui concerne les arguments à présenter dans le document d’une contre proposition de l’offre. On peut également consulter une agence immobilière afin qu’elle puisse l’aider à rédiger une proposition de renégociation de l’offre d’achat immobilier. En tout cas, pour réussir une négociation immobilière et contester avec diplomatie la première proposition, il est important de rédiger une nouvelle proposition d’achat en : 

  • Proposant un prix qui ne s’éloigne pas du prix acceptable.
  • Mettant l’accent sur la valeur du bien et sur ses atouts pour bien convaincre l’acheteur.

En outre, on commet souvent l’erreur de contester le prix d’achat indiqué par l’acheteur potentiel sans même eu l’occasion de renégocier la proposition d’achat. Il faut donc se montrer plus flexible, non pas en terme de prix d’offre immobilière mais sur la reformulation des phrases au moment de la rédaction du contre proposition d’achat. 

Ensuite, une fois le contre proposition approuvé par l’acheteur, il ne reste plus qu’à faire une signature sur de la promesse de vente. Il s’agit généralement d’un compromis de vente réalisé trois mois avant la signature de l’acte de vente. 

Comment faire pour faire baisser le prix d’une maison ?

Pour faire baisser le prix d’une maison, il faut savoir bien négocier le prix. Il est donc important de revoir la base du prix de la vente immobilière et refaire l’estimation de la maison. En général, lorsqu’on fixe le prix d’une maison, il faut toujours avoir une petite marge et ne pas dépasser le seuil d’un prix acceptable, lequel correspond réellement à la valeur juste du bien immobilier. 

Il faut donc : 

  • Faire une étude du marché.
  • Comparer les offres similaires à son immobilier.
  • Etablir une bonne négation avec l’acheteur.