Achat - Vente Immobilier

Est-il intéressant d’investir dans un viager ?

Le viager consiste, pour l’acheteur, à verser un bouquet dès la signature du contrat, avant de payer des rentes au vendeur durant toute la vie de ce dernier. Après son décès, l’investisseur récupère tous les droits sur le bien, et peut en faire l’usage qu’il souhaite : le louer, l’habiter ou y loger un proche.

Investir dans un bien immobilier en viager comporte de nombreux atouts. Ceci dit, étant donné que ce placement présente forcément une part d’inconnu, il est important de se renseigner en amont. Dans cet article, découvrez les avantages, inconvénients et particularités du viager.

Quelles sont les spécificités d’un investissement en viager ?

Bien que le principe de base du viager soit globalement connu, ce n’est pas le cas de la plupart des règles qui régissent ce type de vente. C’est pourquoi, sur les moteurs de recherche, les mots « viager définition » sont très souvent recherchés.

Le viager peut être libre ou occupé

Il existe deux types de viagers, qu’il est important de différencier :

  • Le viager occupé, grâce auquel le vendeur continuera à vivre chez lui jusqu’à son décès
  • Le viager libre, avec lequel l’acheteur peut immédiatement faire usage du bien

Notez que s’il le souhaite, le vendeur peut à tout moment décider de quitter son bien et de le laisser à l’acquéreur : c’est la libération anticipée du viager.

Quels sont les avantages d’investir dans un viager ?

Le viager présente des atouts majeurs, que ce soit pour le vendeur ou pour l’acquéreur. Dans cet article, nous nous attarderons sur les avantages pour l’acheteur.

Le viager permet d’acquérir un bien avec un faible investissement de départ

Tout d’abord, avec le viager, il est possible d’acheter un logement sans mettre une somme importante au départ. Ce mode d’achat est donc idéal si vous souhaitez faire l’acquisition d’un bien sans souscrire un crédit immobilier.

Le viager libre permet de jouir immédiatement du bien, et le viager occupé fait baisser le montant des rentes

Le viager libre et le viager occupé présentent tous deux des avantages. En effet, tandis que le premier donne à l’acheteur la possibilité d’occuper – et de louer – directement le bien, le second permet d’appliquer une décote sur les rentes.

Le viager est un investissement social, qui rend service à une personne

En plus de ses atouts économiques, le viager présente un avantage de taille : il permet d’aider une personne à vivre comme elle le souhaite, et ce jusqu’à la fin de sa vie. Contrairement aux injustes idées reçues, le viager est donc un placement à la fois éthique et social.

Vous l’aurez compris : le viager comporte des atouts de taille. Cet investissement peut ainsi être particulièrement intéressant.

Quels sont les inconvénients d’un investissement en viager ?

Si le viager présente un grand nombre d’avantages, quelques inconvénients sont également à prendre en compte.

Acheter un bien immobilier en viager présente toujours une part d’inconnu 

Le principal inconvénient du viager est lié à l’essence même de ce mode de vente : en achetant un bien immobilier avec un viager, vous ne pourrez connaître à l’avance le prix d’achat.

Cela peut être un désavantage si vous souhaitez pouvoir vous projeter facilement sur le long terme.

L’acheteur en viager a généralement la charge des gros travaux du logement

Enfin, investir dans un bien immobilier en viager implique généralement d’avoir la charge des travaux majeurs du logement, comme le système de chauffage, la plomberie ou encore le réseau d’électricité.

Ceci dit, dans le cas d’un viager occupé, c’est au crédirentier (vendeur) d’assurer l’entretien du logement. Sur ce point, le système est donc très similaire à celui d’une location.